Présentation

Bienvenue

vendredi 21 juillet 2017

Quelqu'un à qui parler

De Cyril Massarotto, j'avais déjà lu "Dieu est un pote à moi" que j'avais vraiment aimé.
Lors de sa venue au salon "Le printemps du livre " de Montaigu, j'en ai profité pour le rencontrer et me procurer son dernier roman "Quelqu'un à qui parler".





















Auteur: Cyril Massarotto
Editions: Editions XO
Pages: 269
Genre: Contemporain

Note: ⭐⭐⭐⭐✩

Synopsis:

Samuel fête ses trente-cinq ans, seul face à des assiettes vides. La déprime est proche. 
Il attrape alors son téléphone mais réalise qu'il n'a personne à qui parler. 
Soudain, un numéro lui revient en mémoire : celui de son enfance et de la maison du bonheur familial depuis trop longtemps disparu. Tiens, et s'il appelait ? À sa grande surprise, quelqu'un décroche. 
Et pas n'importe qui : c'est à lui-même, âgé de dix ans, qu'il est en train de parler ! Mais que dire à l'enfant que l'on était vingt-cinq ans plus tôt ? 
Finalement, chaque soir, à travers ce téléphone, Samuel va s'interroger : l'enfant que j'étais serait-il fier de ma vie ? Aurait-il vraiment envie de devenir l'adulte que je suis aujourd'hui ? Ne l'ai-je pas trahi en renonçant à mes rêves ? 
Grâce à ce dialogue inattendu et inespéré, Samuel va, peu à peu, devenir acteur de sa vie. Et avancer, enfin !

Mon avis:

C'est un roman qui m'a beaucoup touché de par les émotions qu'il dégage: tristesse, joie, humour...
L'histoire est simple mais efficace!

J'ai d'abord aimé le postulat de départ: est-ce que l'enfant que vous étiez serait fier de l'adulte que vous êtes devenu, 25 ans plus tard?
Enfant, nous sommes plein d'optimiste, nous avons des rêves plein la tête, rien ne semble insurmontable...alors qu'une fois adulte, nos vieux rêves nous semblent impossible à realiser tellement nous sommes encrés dans notre train train quotidien.
C'est ce que va comprendre Samuel à travers son autre Moi (le petit Sam d'il y a 25 ans), avec lequel il converse au téléphone chaque soir.
Samuel va alors entreprendre des changements dans sa vie. Il va enfin tout faire pour réaliser ses rêves d'enfant, aidé par le petit Sam.

L'auteur, grâce à son écriture fluide et entraînante, touche notre sensibilité. 
On passe du rire aux larmes, avec beaucoup de justesse et de tendresse.
Il sait nous ramener en enfance. Je me suis retrouvée autant dans le Sam du passé que dans celui du présent.
Mention spécial aussi aux M&M's. J'ai beaucoup aimé leur relation avec Samuel, emplie d'humanité.

Certains passages sont très émouvants (jai beaucoup pleuré), notamment lorsque Samuel pense qu'il va reparler à sa mère mourrante, ou, comment il va aider le petit Sam à surmonter certaines épreuves difficles.

En bref, une histoire magique, pleine d'humanité. 

Une histoire qui me fait dire qu'il faut toujours garder en tête nos rêves d'enfants.

dimanche 2 juillet 2017

La vie en Rosalie

Livre lu grâce à un partage dans le groupe de lecture des Cholecteurs. 


Auteur: Nicolas Barreau
Editions: Héloïse d'Ormesson
Pages: 224
Genre: Contemporain

Note: ⭐⭐⭐✰✰✰

Synopsis:

Rosalie Laurent tient une jolie papeterie à Paris rue du Dragon, où elle confectionne et vend des cartes poétiques. 
Un jour, un vieil homme entre et renverse un présentoir. Quelle n'est pas la surprise de Rosalie face à cet inconnu qui n'est autre que Max Marchais, dont les albums ont bercé sa jeunesse ! Séduit par son talent, il lui propose d'illustrer son célèbre conte, Le Tigre bleu. 
Ravie de cette heureuse collaboration, elle expose l'ouvrage publié dans sa devanture. Mais un jour, un professeur de littérature anglo-saxonne, fraîchement débarqué des États-Unis, surgit dans son magasin et, après avoir lui aussi renversé un présentoir, soutient mordicus que l'histoire du Tigre bleu lui appartient. Max Marchais serait-il un plagiaire ? 
Les deux jeunes gens, d'abord hostiles, vont faire cause commune pour enquêter et mettre au jour un secret qui les liera à tout jamais. Comme dans les précédents Barreau, le destin se nourrit de coïncidences, de hasards et l'amour savamment contrarié doit triompher de malentendus et quiproquos. 
Régal de suspense et d'émotion, La Vie en Rosalie est une histoire mutine dont le charme délicatement anachronique est une incitation à prendre son temps et savourer les petits riens de la vie.

Mon avis:

Un roman doux et tendre, mais tout à la fois rempli de croquant.

C'est le premier roman de Nicolas Barreau que je lis et j'aime bien.

Les personnages sont tous attachants: la jeune Rosalie par sa fraîcheur, sa joie de vivre, sa passion. Robert, le séducteur américain, et Max Marchais, le vieil écrivain.

L'histoire est sympathique et on s'y laisse prendre rapidement.
L'univers féerique de la papeterie m'a bien plu. Tout comme les flâneries que font les personnages à travers Paris.

L'écriture est pleine de poésie. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la petite fable "du Tigre Bleu".

Cependant, ce ne fut pas un coup de cœur, certains passages sont convenus et le quiproquo de la fin n'est pas crédible à mon goût.


En résumé,un bon moment de lecture détente qui me donne envie de lire d'autres titres de cet auteur.